Comment accoucher sans douleur ?

Un accouchement sans douleur est tout à fait possible aujourd’hui. Mais elles sont encore nombreuses ces femmes qui choisissent d’accoucher par voie basse, et ce sans anesthésie. Si vous désirez vivre l’expérience de l’accouchement sans recourir à la césarienne ou à péridurale, sachez qu’avec quelques méthodes simples, il est possible de rendre l’accouchement naturel sans douleur.

Avant le jour J

Vous avez mené votre grossesse à terme et vous voilà à la clinique, prête pour l’accouchement. Vraiment prête ? Pour l’être à 100 % ou presque, il faut une préparation en amont. Il s’avère en effet que les femmes qui ont pris le temps et la peine de se préparer en vue de l’accouchement sont plus résistantes à la douleur. Mais comment se préparer ?

D’une part, faites des activités physiques. Si vous étiez une grande sportive avant de tomber enceinte ou si vous ignorez quelles activités vous pouvez pratiquer, consultez votre gynécologue ou votre médecin avant de vous lancer. Sur ses conseils, pratiquez une activité en toute modération, peut-être la natation, la gymnastique douce ou l’aquagym. La marche ou le jogging le matin sont aussi recommandés. Ces activités ont pour but de fortifier votre corps, d’assouplir vos muscles. Optez pour des exercices qui visent les muscles du bassin qui seront grandement sollicités le jour J.

D’autre part, parlez de vos éventuelles craintes à votre mari, exprimez vos appréhensions et rappelez-vous que vous n’êtes pas seule. Vous ne serez pas seule pendant et après l’accouchement. Entourez-vous de personnes bienveillantes qui vous écoutent et qui vous soutiennent de par leurs paroles et leurs actes.

Le jour de l’accouchement

Dès le début des contractions, demandez à l’une des personnes qui vous accompagnent de vous masser doucement pour réduire l’intensité des douleurs. Vous pouvez aussi pratiquer des exercices de respiration pour vous détendre et pour respirer correctement durant le travail. Sur Accouchement naturel, vous trouverez d’autres techniques pour accoucher par voie basse sans anesthésie et avec le moins de douleur possible. La sophrologie, l’acupuncture, etc., peuvent aussi aider à gérer la douleur pendant un accouchement naturel.

Si vous décidez d’accoucher sans douleur avec la péridurale, vous devez faire part de votre choix à votre médecin des semaines avant la DPA. Votre médecin vérifiera alors si vous pouvez supporter cet anesthésique. À noter que si vous avez un problème de coagulation sanguine, si vous souffrez de douleurs lombaires ou si vous avez une infection au niveau du dos lors du travail, il est impossible de vous injecter ce produit. Si vous êtes apte à recevoir la péridurale, vous en ressentirez les bienfaits en peu de temps, car son rôle est de ralentir et d’éliminer la transmission de la douleur causée par les contractions et par la sortie de bébé. Si la césarienne a été décidée dans votre cas, ce sera un accouchement sans douleur, car vous serez soit sous anesthésie générale soit partielle. C’est l’après-accouchement, la période postopératoire qui sera peut-être un peu douloureux. En tout cas, avant de choisir la péridurale ou la césarienne, prenez le temps de vous informer sur les effets secondaires possibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *